Santé du cerveau et du système nerveux


Le cerveau et la moelle épinière sont constitués de matière grise et de matière blanche.

La matière grise est composée de corps de cellules nerveuses, de dendrites et d’axones, de cellules gliales et de capillaires (les plus petits vaisseaux sanguins du corps).

La substance blanche contient relativement peu de neurones et se compose principalement d’axones tapissés de nombreuses couches de myéline et d’oligodendrocytes qui constituent la myéline. C’est la myéline qui rend la substance blanche blanche. (La myéline accélère la conduction de l’influx nerveux, voir Nerfs).

Les neurones vont régulièrement augmenter ou diminuer le nombre de connexions entre eux. Ce processus expliquerait en partie la façon dont nous apprenons, nous adaptons et formons des souvenirs. Cependant, le cerveau et la moelle épinière produisent rarement de nouveaux neurones. Une exception est l’hippocampe, une zone du cerveau qui participe à la formation des souvenirs.

Le système nerveux est un système de communication extraordinairement complexe qui envoie et reçoit simultanément un volume considérable d’informations. Cependant, il est vulnérable aux maladies et aux blessures, comme le montrent les exemples suivants :

Les neurones peuvent subir un processus dégénératif qui provoque la maladie d’Alzheimer, la maladie de Huntington ou la maladie de Parkinson.

Les oligodendrocytes peuvent s’enflammer et se perdre, provoquant la sclérose en plaques.

Des bactéries ou des virus peuvent infecter le cerveau ou la moelle épinière, entraînant une encéphalite ou une méningite.

Si l’apport sanguin au cerveau est entravé, un accident vasculaire cérébral se produit.

Les traumatismes ou les tumeurs peuvent également causer des dommages structurels au cerveau ou à la moelle épinière.